La Caverne

La Caverne : quand les fermes urbaines poussent comme des champignons !

Comment vous la voyez, vous, la ville de demain ? C’est sûr, tout comme nous, vous la souhaitez plus verte et plus écolo. On espère tous en effet que dans les villes continueront de pousser tout un tas de jolies initiatives pour redonner un peu de ses droits à la Nature. Et les belles idées fleurissent tous les jours ! Aujourd’hui, on vous présente La Caverne, la seule et unique ferme bio de Paris qui a ouvert ses portes, enfin sa caverne dans le 18e à Paris ! Enfin, sous Paris ! Bref, petit tour d’horizon de La Caverne, la seule ferme urbaine, bio, souterraine et parisienne.

Repenser la ville de demain

la caverne - culture - parisculteurs - paris - led - champignons - parking - sous terrain - aromatique - agriculture - urbaine

La Caverne

Ce super concept vient d’un simple constat de nouveaux agriculteurs urbains. Ils remarquent en effet que bien que les villes se densifient, certains espaces sont complètement laissés à l’abandon. C’est le cas du côté de la Porte de la Chapelle à Paris. Dans ce quartier comme ailleurs dans la capitale, il y a un paquet d’espaces libres, comme des parkings. Le phénomène est grandissant : de moins en moins de voitures dorment à Paris. Par exemple, saviez-vous que les quelque 600 hectares de parkings que comporte la ville ne sont remplis qu’à 60 % ? Ça fait hurler non ? En tout cas, cela a bien fait réagir ce duo d’agriculteurs urbains composé de Jean-Noël Gertz, ingénieur thermicien et Théophile Champagnat, agronome et cuisinier. Conscients que l’une des priorités des villes de demain est bien celle de faire face à l’étalement urbain, ils sont convaincus que l’une des clefs consisterait à se servir de l’espace souterrain. C’est ainsi qu’ils se mettent à imaginer installer une ferme dans le 2e sous-sol d’un parking inoccupé. Cette idée géniale d’exploiter un lieu laissé vacant s’est déjà vu concrétiser par Jean-Noël. Ce dernier n’est autre que le fondateur du Bunker Comestible, la première ferme bio qui cartonne à Strasbourg. Cette ferme installée dans un ancien bunker allemand accueille des clients amateurs de nourriture saine et bio depuis avril 2017. On est bien contents de remarquer qu’elle commence à faire des petits.

 

La Caverne est ainsi née de l’appel à projet de la mairie de Paris, les Parisculteurs qui souhaite réhabiliter des lieux abandonnés de la capitale. C’est en devenant lauréats en novembre 2016 que l’équipe de La Caverne a pu transformer le site pour en faire un lieu de culture bio.

Des produits, tout frais, tout beaux, tout bio

Faire pousser des champignons dans un parking, on vous l’accorde, nous aussi ça nous a intrigués ! Mais avec l’explication des concepteurs, finalement, cela paraît complètement logique. Avec une surface de 3 500 m2, les agriculteurs parisiens disposent d’un bel espace. Mais évidemment, dans cet espace, pas l’ombre d’une lumière. Et qu’est-ce qui pousse avec peu ou pas de lumière ? Bingo ! C’est en effet la particularité de végétaux comme les champignons, mais aussi les micropousses ou les endives qui poussent carrément dans le noir. Quoi de mieux alors qu’un endroit sombre par définition ? Le parking souterrain c’est the place to be pour la culture de Shiitakes ou de pleurotes !

la caverne - culture - parisculteurs - paris - led - champignons - parking - sous terrain - aromatique - agriculture - urbaine

La Caverne

Pour les cultures qui ont besoin d’un minimum de lumière, les farmers in the city utilisent des LED beaucoup moins énergivores que des lampes horticoles classiques. Elles présentent également l’avantage de dégager moins de chaleur et dynamisent la croissance des plantes.

Le parking souterrain présente également un sacré avantage : sa température y est constante ! En effet, été comme hiver, il y fait 12 degrés. Bien entendu, la zone a été totalement dépolluée pour s’assurer de n’y faire pousser que des produits sains. L’air est filtré et des analyses sont faites régulièrement pour traquer le moindre soupçon de pollution. L’espace est désormais clos et à l’intérieur, cela fait plusieurs années que plus aucune voiture ne circule. Désormais, seuls les véhicules électriques nécessaires à la production ont le droit de cité. Aucun produit de synthèse n’est utilisé. A La Caverne, on ne fait pousser que des produits bio, sans pesticides, sans engrais chimiques et sans OGM.

La Caverne produit ainsi des dizaines et des dizaines de champignons bio par semaine. La production ne cesse de croître car les « maraîchers cavernicoles » ont opté pour la culture en étages afin d’optimiser l’espace et obtenir une culture très productive. Ainsi, leurs rendements varient entre 2 kg /m2 par mois pour les herbes aromatiques et jusqu’à 300 kg /m2 par mois pour les endives.

la caverne - culture - parisculteurs - paris - led - champignons - parking - sous terrain - aromatique - agriculture - urbaine

La Caverne

Les produits sont hyper frais. Récoltés le matin, ils sont livrés dans la journée. Ils passent ainsi sans transition du producteur au consommateur, sans faire de halte par la case frigo. De cette manière, toutes les qualités organoleptiques des légumes sont bien préservées. Le tout en circuit ultra court puisqu’en moyenne, un champignon sortant de La Caverne ne parcourra pas plus de 3 km ! En plus, le transport est réalisé à vélo pour ne pas générer de CO2.

Une initiative citoyenne

la caverne - culture - parisculteurs - paris - led - champignons - parking - sous terrain - aromatique - agriculture - urbaine

La Caverne

La Caverne produit non seulement des produits bio, locaux et bons mais en plus, elle crée de l’emploi ! C’est ainsi que le projet embauche directement des personnes vivant dans la barre d’immeubles au-dessus afin de dynamiser le quartier. A l’heure actuelle, La Caverne parle d’une petite dizaine d’employés, avec la ferme intention d’embaucher encore davantage. La Caverne a vraiment pour vocation de créer localement de nouveaux métiers accessibles à tous. Et surtout, des métiers qui ont du sens. D’ailleurs, avec ce projet, on ne s’arrête pas à l’emploi même si c’est déjà énorme. Les récoltes de produits bien frais sont mises à disposition des habitants à tarif préférentiel. La Caverne constitue ainsi un excellent moyen de donner accès à des produits meilleurs pour la santé et l’environnement à des personnes qui ne le pourraient sans doute pas dans d’autres contextes. Des ateliers pédagogiques y sont également organisés afin de sensibiliser la population au bien manger.

C’est bien grâce à ce genre d’initiatives que l’on amorce joliment la transition écologique.



Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire