Étonnante Crassula Buddha’s Temple

Étonnante Crassula Buddha’s Temple

Tu as envie qu’on te demande à chaque visite chez toi : « Whaou, mais c’est quoi cette plante ? Elle est géniale ! » ? Alors Crassula Buddha’s Temple est faite pour toi. On t’explique d’où elle vient et comment bien t’en occuper.

 Crassula Buddha’s Temple

Qui es-tu Crassula Buddha’s Temple ?

Véritable curiosité de la nature, Crassula Buddha’s Temple ne laisse pas indifférent. Cette succulente originaire des régions sèches d’Afrique du Sud et du Mozambique est le résultat d’un croisement entre deux variétés de Crassula. Elle a gardé l’aspect géométrique de Crassula Pyramidalis et présente des feuilles épaisses et poudrées comme Crassula Falcata.

On compte parmi le genre Crassula de la famille des Crassulacées plus d’une centaine de variétés toutes plus intéressantes et surprenantes les unes que les autres !

Crassula Buddha’s Temple fait partie des plus originales. Ses feuilles rigides et imbriquées les unes aux autres sont orientées vers le haut. Elles forment des colonnes parfaites qui évoquent l’architecture des temples bouddhistes. Leur couleur bien verte au printemps et en été vire au rouge à mesure que l’on entre dans la saison froide. Crassula Buddha’s Temple mesure 15 cm en moyenne mais peut en atteindre 30. A maturité, cette jolie succulente donne des fleurs blanches et roses.

 Crassula Buddha’s Temple

®Dornenwolf – www.flickr.com

Comment entretenir Crassula Buddha’s Temple ?

Non contente d’être super esthétique, Crassula Buddha’s Temple est aussi super facile d’entretien ! Toutefois, quelques précautions d’usage sont à prendre.

Comme toute succulente, cette Crassula ne supporte pas les arrosages trop fréquents. Il est important que le substrat sèche quasi complètement entre deux arrosages. Ainsi, arrose-la légèrement au printemps, un peu plus en été et diminue dès l’automne. En hiver, une fois par mois suffit amplement. Bien entendu, le terreau doit être suffisamment drainé.

Crassula Buddha’s Temple apprécie une exposition bien lumineuse mais sans soleil direct.

Pense aussi à surveiller la tige qui, jeune, est rigide et cassante. Elle risque de plier sous le poids des feuilles. Il peut être nécessaire de placer un tuteur.

Enfin, Crassula Buddha’s Temple supporte des températures extrêmes : jusqu’à 2°C en dessous de zéro et à l’inverse, les fortes chaleurs ne l’effraient pas.

Elle vit mieux légèrement à l’étroit du fait de ses petites racines. On te conseille de la planter dans un petit pot rempli aux trois quarts de terreau et un quart de terre végétale. Tu peux ajouter un peu d’engrais bio.

On te souhaite de passer de beaux moments zen auprès de ton Buddha’s Temple !



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre