plante carnivore

Comment choisir sa plante carnivore ?

Nous vous parlions la semaine de toutes les raisons d’adopter une plante carnivore. Cette semaine, nous vous donnons tous nos conseils pour bien la choisir !

Le choix ne manque pas en ce qui concerne les plantes carnivores. La preuve, il en existe environ 600 ! Certaines sont assez courantes et faciles à entretenir. En voici une toute petite sélection.

Dionaea muscipula ou l’attrappe-mouche de Vénus

S’il existe une plante franchement évocatrice lorsque l’on parle des plantes carnivores, ce serait certainement la dionée ou gobe-mouche déjà citée. Avec sa bouche toute ronde, elle paraît inoffensive et pourtant, elle ne laisse aucune chance à ses victimes.

plante - carnivore - attrape - mouche - conseil

Originaire de Caroline, la dionée mesure de cinq à huit centimètres. Dans son milieu naturel, elle pousse les pieds dans la tourbière. A la maison, placez-la dans un mélange constitué de 2/3 de tourbe et 1/3 de sable. Cette plante carnivore a besoin de beaucoup de lumière : n’hésitez pas à la mettre derrière la fenêtre. Vous remarquerez d’ailleurs que les bains de soleil vont donner une couleur intense à l’intérieur des pièges qui se pareront d’un joli rose soutenu.

plante - carnivore - attrape - mouche - conseil

L’attrape-mouche est assez simple à cultiver chez soi. Mais bien sûr, il faut respecter quelques règles. La première et la plus évidente : ne pas s’amuser à lui faire gober n’importe quoi. Chaque piège est constitué de manière à ne s’ouvrir que trois ou quatre fois dans sa vie, comme nous vous le disions plus haut. Egalement, elle a besoin de se reposer durant l’hiver : il lui faut ainsi passer environ trois mois dans une atmosphère à moins de 10 °C. Attention, ne lui faites pas passer ses nuits dehors en hiver car elle craint le gel !

Drosera capensis

L’australien de la famille des droseras (famille nombreuse puisqu’il en existe plus de 130 !) présente de jolies feuilles et de jolies fleurs. Cette plante tropicale est très décorative avec ses tentacules rouge vif. Et comme le Drosera est assez facile d’entretien, ne vous en privez pas ! Le Drosera peut mesurer jusqu’à 35 cm de haut.

plante - carnivore - attrape - mouche - conseil

Placez votre Drosera dans un mélange composé de 60 % de tourbe et 40 % de sable. Il aime l’humidité et a besoin d’être arrosé assez souvent (mais pas trop car sinon, gare au risque de pourriture !). Tout comme la dionée, il aime être baigné de lumière mais attention : pas d’exposition directe pour lui. En été, il se plaira dans une ambiance humide à une température située entre 18 et 30 °C. Un repos hivernal lui sera bénéfique. Plutôt résistant, le Drosera capensis peut subir de légères gelées mais uniquement au niveau des parties aériennes.

Mimosa pudica

C’est un peu notre chouchou du jour ! Ce mimosa est pudique mais aussi très sensible. Ses feuilles se replient au moindre effleurement, même léger. Le Mimosa Pudica est une plante carnivore originaire des zones tropicales d’Amérique du Sud. C’est une vivace qui fait partie de la famille des légumineuses.

plante - carnivore - attrape - mouche - conseil

A la fin de l’été, vous aurez le plaisir de voir pousser de jolies fleurs rondes hérissées d’étamines couleur lilas ou rose.

A la maison, préparez-lui un mélange acide composé d’1/3 de terreau, 1/3 de terre de bruyère et 1/3 de tourbe. Placez-le dans un endroit lumineux mais là encore, attention à la lumière directe qu’il n’appréciera pas du tout aux heures les plus chaudes de la journée ! Le mimosa pudique a besoin d’être bien arrosé : la terre doit toujours être légèrement humide.

plante - carnivore - attrape - mouche - conseil

Étonnantes ces plantes carnivores, vous ne trouvez pas ? Quelles sont vos préférées ? N’hésitez pas à nous en parler !



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre