image directive

Warning : les plantes toxiques pour ton chat

Si Pablo et Pupuce se plaisent à grignoter leur herbe à chat et partir dans leurs délires félins, ils doivent tout de même se méfier de certaines plantes toxiques pour leur petit organisme. Quelles plantes sont à éviter chez soi lorsqu’on vit en coloc avec un matou ?

plantes toxiques

Les plantes d’appartement toxiques pour les chats

Tous les propriétaires de chat le savent : nos petits compagnons poilus sont extrêmement curieux et s’intéressent bien souvent à nos plantes d’intérieur. Ils viennent les renifler, s’y frotter et même mâchouiller une feuille par-ci par-là. lls le font par jeu ou par nécessité de se purger. Si la plupart du temps, c’est juste agaçant de retrouver sa pauvre plante toute croquée avec en prime, de la terre partout, parfois, ça peut mal tourner. Si certaines plantes se révèlent simplement irritantes pour le chat, d’autres sont carrément toxiques. Elles entraînent des troubles digestifs ou sont dangereuses pour le foie ou le cœur.

Voici donc une liste de plantes qu’il te faut éviter si tu as un chat.

Le ficus

plantes toxiques

Plante d’intérieur très courante, le ficus est toxique pour Minou, que ce soit par simple contact ou par ingestion. La plante entière est concernée, pas seulement les feuilles. C’est le latex contenu dans le ficus qui a des propriétés particulièrement irritantes. Les troubles concernent la peau, le système digestif, les yeux voire les reins.

En cas de contact avec un ficus, surveille bien les symptômes : vomissements, diarrhée et hypersalivation. La première chose à faire et de rincer abondamment la zone en contact avec le ficus. Et ensuite, direction le véto.

Le dieffenbachia

plantes toxiques

Le dieffenbachia fait partie des plantes d’intérieur qu’on adopte assez facilement. Surtout si on n’a pas trop la main verte car il n’est pas super exigeant. Mais il s’agit là, encore une fois, d’une plante d’intérieur qui ne fait pas bon ménage avec le chat.

Comme le ficus, cette plante tropicale contient du latex, très toxique pour ton chat qui aimerait tellement mâchouiller les feuilles. Il risque aussi d’en répartir sur sa fourrure en venant s’y frotter, et de s’intoxiquer alors qu’il fait sa toilette habituelle. L’ingestion de cette substance provoque des douleurs dans la bouche et augmente la salivation. Elle entraîne parfois un gonflement de la langue et de la glotte. Dans ces cas-là, ton chat risque d’avoir des problèmes pour avaler sa salive et même respirer. Selon la dose ingérée, il y a risque de complications, notamment au niveau des reins.

Les plantes de la famille des amaryllidacées

plantes toxiques

Les amaryllis sont des magnifiques bulbeuses très colorée. Mais il faudra t’en passer si tu vis avec un chat car ces plantes toxiques contiennent une substance pouvant entraîner des troubles neurologiques. Ingérée, elles provoquent crampes, vomissements et diarrhée, ainsi que des mouvements qui manquent de coordination.

Dans la famille des amaryllidacées, le beau narcisse aux petites fleurs blanches, est également toxique. Idem pour la jonquille qui n’est pas compatible avec la présence d’un chat. Ces deux-là contiennent des alcaloïdes toxiques par ingestion engendrant convulsions et cardiovasculaires.

Le yucca

plantes toxiques

Attention avec celui-là car toute la plante est toxique : son écorce, ses feuilles et mêmes ses racines. Son ingestion peut provoquer des maux de ventre et une hypersalivation.

Le muguet

plantes toxiques

Au mois de mai, la présence du muguet dans les intérieurs provoque de nombreux appels chez le vétérinaire. Sois vraiment vigilant avec les brins de muguet : toute la plante est toxique, et même l’eau du vase ! Séché, il continue d’être toxique. Tu l’auras compris, le muguet est à placer impérativement hors de portée de ton petit compagnon. Il contient des substances irritantes pour le tube digestif. D’autres composés touchent le cœur. La toxicité se repère dès la première demi-heure après l’ingestion accidentelle du muguet : vomissements, salivation et diarrhée avec possiblement, la présence de sang.

La liste n’est pas exhaustive : on retrouve aussi l’étoile de noël, la plante araignée, l’arum, le cyclamen et le lys comptant parmi les plantes à éviter quand on partage son appartement avec un chat. Dans tous les cas, au moment de l’achat d’une nouvelle plante, vérifie auprès du vendeur que la plante est bien cat-friendly !

Les aliments à conserver éloignés de son chat

plantes toxiques

Attention : dans la cuisine, certains végétaux pourtant inoffensifs voire délicieux pour nous peuvent également causer des troubles à nos amis à moustaches (les chiens aussi d’ailleurs).

Citons par exemple l’oignon. Certains composés soufrés sont responsables d’anémie chez le chat. D’autres légumes à bulbe du genre Allium comme l’ail et le poireau auront les mêmes effets.

Que faire si ton chat a mangé des plantes toxiques ?

Si tu remarques que ton chat a un comportement inhabituel ou s’il présente l’un des symptômes dont on t’a parlé plus haut, agis vite !

Au moindre doute, direction le cabinet vétérinaire ou appelle le service vétérinaire d’urgence au 3115. C’est gratuit et disponible 24h/24, 7j/7.

Ne fais pas boire ton chat, ne lui donne rien à manger et n’essaie pas de le faire vomir avant tout accord du vétérinaire. Même si il a ingurgité des plantes toxiques !



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre