Image directive

Desmodium gyrans, la plante qui danse !

Aujourd’hui, on a envie de te présenter une véritable artiste : Desmodium gyrans ou Codariocalyx motorius, la plante qui a le rythme dans le pot 😉

Dancing Plant, la plante sensitive

Tu as sans doute déjà entendu parler de plantes sensitives. Tu en as peut-être même déjà croisé au détour d’une allée dans ta jardinerie préférée. Ces plantes réagissent à des stimuli de l’environnement par de légers mouvements. Ce peut-être par exemple une variation dans le taux d’humidité de l’air. Ça bouge également chez certaines plantes comme par exemple les tulipes qui s’ouvrent dès que le soleil pointe le bout de son nez.

plante qui danse

D’autres sont sensibles au toucher comme la carnivore et néanmoins discrète Mimosa Pudica dont nous t’avons déjà parlé dans autre article , son feuillage se referme dès qu’il est effleuré.

Desmodium gyrans – appelée aussi « plante sémaphore » ou « plante qui danse » – sait, elle aussi, très bien interagir avec son environnement. Ses plus petites feuilles, les folioles, sont munies d’un pulvinus, sorte de coussinet permettant leur rotation. Le but : trouver la meilleure position afin de capter le plus de lumière possible. Mais la plante est plutôt du genre mélomane. Si bien que ses folioles réagissent aussi à la musique ! Et c’est vraiment incroyable de voir ces petites feuilles bouger dès qu’elles captent un son. N’hésite pas à aller sur ton moteur de recherche préféré : tu trouveras plein de vidéos de cette adorable plante en pleine action !

Adopter une plante qui danse

Oui c’est possible, si ton niveau de jardinage n’est pas au ras des pâquerettes. La plante qui danse nécessite pas mal d’attention.

plante qui danse

  • Il lui faut un sol humide, toute l’année. Elle appréciera aussi que tu pulvérises de l’eau sur ses feuilles de temps à autre, surtout si l’atmosphère est sèche.
  • Cette plante tropicale originaire d’Asie du Sud a besoin de chaleur. Il lui faut donc rester dans une pièce chaude, minimum 20 °C.
  • Enfin, elle raffole d’ambiance ultra lumineuses. Donc attention à l’hiver : elle aura besoin d’éclairage artificiel en plus de la lumière naturelle.

 

Mais au fait, pourquoi cette danse ? Eh bien, parce que ! Aujourd’hui, on ne comprend toujours pas pourquoi cette plante mystérieuse réagit aux sons. Les scientifiques s’y emploient mais cette danseuse n’a pas l’air prête à révéler tous ses secrets.



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre