Rhipsalis_cassutha_in_a_garden_centre

Rhipsalis, le cactus qui ne pique pas

 

Mais qu’est-ce que c’est que cette tête chevelue qui trône dans ton salon ? On te présente la famille des Rhipsalis, des cactus originaux à la drôle de tignasse !cactus

Rhipsalis, les cactus sans épines

Les Rhipsalis tapent dans l’œil au premier regard ! Cette famille de cactus sans épines rassemblent une bonne soixantaine d’espèces, toutes plus originales les unes que les autres. Tu peux reconnaître par exemple Rhipsalis Cassutha appelé aussi cactus gui avec ses tiges cylindriques très longues, fines et retombantes au joli coloris vert clair évoquant une chevelure abondante. Rhipsalis Baccifera ou cactus corail avec ses tiges minces elles aussi fait penser à un plat de spaghettis. Rhipsalis Pilocarpa présente des tiges côtelées et tressées, surmontées d’un duvet blanc tout doux.

Toutes les espèces de la famille des Rhipsalis sont originaires des forêts tropicales d’Amérique du Sud ou Centrale. Seul le cactus corail nous vient d’Afrique et du Sri Lanka. Il est dit épiphyte, c’est-à-dire qu’il se sert du tronc des autres pour pousser. Mais rassure-toi, il ne les gêne en aucun cas !

A partir du printemps, les tiges peuvent produire des fleurs blanches, parfois teintées de vert ou de rose. Après la floraison, des petits fruits apparaissent.

Comment entretenir ton Rhipsalis ?

cactus

Les cactus sont dotés d’une grande capacité d’adaptation. Elle fait d’eux des compagnons idéals pour ceux qui n’ont pas tellement la main verte. Ils se cultivent facilement en intérieur, dans la douceur de nos appartements, même en ville.

Les cactus ayant des besoins limités en eau, arrose ton Rhipsalis seulement 1 à 2 fois par semaine en période de croissance. Pas plus. A l’arrivée de l’automne, pense à espacer les arrosages. Tu peux le laisser sur ton balcon. En revanche, il ne supporte pas les températures en dessous de 7°C. Il faut le rentrer quand le thermomètre commence à baisser.

Si tu le laisses à l’intérieur toute l’année, trouve lui une place sympathique au soleil mais sans lumière directe. Pense à lui offrir un petit passage dans une pièce un peu plus fraîche que le salon durant l’hiver. Cela favorise la croissance à l’arrivée du printemps.

Enfin, profite de son côté retombant qui en fait un super atout pour ta déco. Posé sur le bord d’une commode ou en suspension près d’une fenêtre, il sera magnifique !



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre