Anémone

Canicule : Comment protéger ses plantes ?

Que faire pour protéger tes plantes de la chaleur ?

Après de longs mois de grisaille et un printemps plutôt décevant, l’été est enfin là, et avec lui – on l’espère – les beaux jours sont de retour. Mais si on sait que tu meurs d’envie de voir le mercure grimper dans les tours pour faire bronzette sur ton balcon, tes plantes vertes – elles – ne supportent pas toujours bien la chaleur et la canicule. Comment prendre soin de tes plantes en période de canicule ? Que faire pour les protéger d’un coup de chaud ? On te dit tout !

jonathan-meyer-unsplash

jonathan-meyer-unsplash

Évaluer les dégâts après une canicule

Tu es parti(e) quelques jours à la plage, le temps d’un week-end prolongé ou de vacances express. Mais au retour, catastrophe : tes plantes d’un beau vert tendre ont viré au jaune voire au marron. Les tiges sont sèches, les feuilles craquent et s’émiettent sous tes doigts… un vrai carnage !

Mais avant de pleurer la mort prématurée de tes petites protégées, sache qu’il existe quelques gestes appropriés qui peuvent (peut-être) te sauver la mise. Voici les étapes à suivre, pas à pas pour protéger tes plantes lors de la prochaine vague de canicule, et surtout sauver celles qui peuvent encore l’être.

Commence dans un premier temps par évaluer les dégâts. En dépit des apparences, ta plante n’a peut-être pas encore complètement quitté le monde des vivants. Pour le découvrir et tenter – le cas échéant – de la faire revenir d’entre les morts, équipe-toi d’un sécateur. Débite ensuite de petits tronçons des tiges mortes en commençant par leur extrémité pour progresser vers l’intérieur de la plante.

L’important ici, est d’y aller progressivement. Pas plus de 3 centimètres à la fois. Si tu aperçois du vert au cœur de la tige ou de la sève, c’est que ta plante vit encore ! Après une rapide danse de la joie, prépare-toi mentalement : le combat ne fait que commencer.

sam-x-unsplash

sam-x-unsplash

Plantes desséchées : les gestes qui sauvent

Empresse-toi de déplacer ta plante hors d’atteinte des griffes du soleil, le temps qu’elle se remette de ses émotions. Choisis de préférence un lieu ombragé, mais assure-toi que ta plante bénéficie tout de même d’assez de lumière.

Remplis ensuite un grand récipient d’eau pour y placer directement le pot de ta plante (ou juste la motte si le pot est trop lourd ou trop grand). Cette technique, dite du bassinage, va permettre à l’eau de remonter par effet de capillarité pour irriguer l’ensemble de la motte. Afin d’aider ta plante à se réhydrater, tu peux aussi pulvériser un peu d’eau sur son feuillage en soirée.

Dernier point – et non des moindres – applique une généreuse couche de paillage (au moins 7 ou 8 centimètres) sur la terre autour de tes plantes. Le but ? Préserver la fraîcheur et l’humidité du sol. Paille, fougères, écorce de pin… Tu as l’embarras du choix pour pailler ton sol !

cassidy-phillips-unsplash

cassidy-phillips-unsplash

Malgré tous tes efforts, tes protégées ne se sont pas remises de cet épisode de canicule ? Offre-leur une deuxième vie en les mettant au compost !



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre